6e Circonscription copyB.jpg

I.

Descriptif

Avec une population de 179 597 français inscrits sur les registres consulaires en 2017 la Suisse est le pays qui accueille la plus grande communauté inscrite au registre. Cette circonscription, la plus petite en superficie hors de France, compte 10 % des Français de l'étranger.

circo 6 2nd tour.jpg
Banner UP monde2_web copy.jpg
Circo 6 NUPES Magali Mangin.png

II.

J'ai été officiellement investie candidate de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale lors de la Convention d'Aubervilliers ce 7 mai.  Mon suppléant est Nicolas Pons-Vignon.

Magali Mangin2.jpg

Magali Mangin

Ses réseaux sociaux

  • Twitter

Vivant actuellement en Argovie, je proviens d'une famille de gauche avec un père syndicaliste qui a travaillé toute sa vie dans le domaine agricole. En 2014 j'obtiens un master en chimie biologie et pars travailler aux quatres coins de l'Allemagne, J'ai ensuite rejoint les 180 000 Françaises et Français de Suisse et du Liechtenstein après avoir été embauchée en tant que cheffe de projet dans l'industrie pharmaceutique.

Mon parcours professionnel, enchainant les contrats courts, m'a permis d'avoir une conscience accrue des échanges privilégiés entre nos différents pays, tant culturels qu'économiques. Avec un militantisme déjà chevillé au corps sur les thèmes de l'écologie, le bien être social et animal, j'ai profité de ma première situation professionnelle stable pour m'engager à la LFI puis pour l'Union Populaire, d'abord comme militante puis colistière dans les campagnes d'élections consulaires. Je me présente donc comme candidate à la députation pour la 6ème circonscription des Francais de l'étranger afin de défendre les valeurs bafouées pendant la précédente mandature: l'égalité de traitement des français en abolissant les trois mois de carence de nos droits sociaux lors d'un retour ou un séjour en France, en luttant contre la décote de nos retraites et pour nos droits au chômage ; en luttant pour plus de justice fiscale et pour défendre les droits des Français·es binationaux et de leurs familles.

Je veux être une députée de combat, pour porter à l'Assemblée nationale les batailles qui me tiennent à coeur: la défense du service public de la santé dont l'accès aux soins pour tous, y compris les Français.e.s de l'étranger, doit redevenir une pierre angulaire. La défense de l'environnement est indispensable si ce n'est vitale comme l'ont démontré les rapports du GIEC. Elle doit se planifier comme une bifurcation de nos sociétés promouvant la justice sociale pour que fin du monde et fin du mois ne s'opposent pas. Il faudra pour cela porter des thèmes tels que la protection de la biodiversité et le zéro-déchets. La lutte contre la précarité de l'emploi enfin, notamment chez les jeunes, contraints par le coût des études et un chômage croissant à faire la queue pour l'aide alimentaire. Pour que ces sujets et tous ceux développés dans le programme l'Avenir en Commun soient soutenus, il est nécessaire qu'une majorité de député.e.s issu.e.s de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale soit élue.

Nous devons empêcher Emmanuel Macron de poursuivre sa politique qui creuse les inégalités, exacerbe les tensions et fait ainsi le lit de l'extrême droite. Françaises, Français, nous savons que de nombreuses transformations doivent survenir sans tarder, personne ne peut ignorer les bouleversements climatiques ; au vu de l'immobilisme de la dernière législature en la matière, qui a vu l'État condamné pour inaction à deux reprises, les discours ronflants ne dupent plus personne. Il faut une réelle bifurcation écologique et solidaire pour être à la hauteur des enjeux colossaux auxquels nous sommes confrontés. Nous croyons que la France et ses citoyens peuvent, tous ensemble, jouer un rôle moteur aussi bien sur le territoire national qu'en Europe et au-delà, à travers des politiques innovantes et des coopérations internationales ambitieuses. Cette politique de rayonnement réside en chacun de nous et commence par le choix du bulletin qui porte cet espoir : montrons le chemin.

La nouvelle Union populaire écologique et sociale, qui rassemble l'Union populaire, le pôle écologiste, le parti communiste, le parti socialiste et dont je suis la candidate dans la 6ème circonscription, est une chance d'y parvenir.

Banner UP monde2_web copy.jpg

III.

Député actuel

Joachim Son-Forget a été élu le 18 juin 2017 face à la député sortante Les Républicains Claudine Schmid. Alors sous l'étiquette LREM, il est maintenant à Reconquête.

Fiche_Son-Forget_PA721174.png
Banner UP monde2_web copy.jpg
  • twitter_web blanc
  • facebook_web blanc